CONFLIT AU PROCHE ORIENT – pour la Chine, c’est le veto américain qui bloque toute action contre Israël sur l’atteinte du droit des palestiniens

La Chine a émis mardi de vives critiques sur la manière dont les États-Unis exercent leur droit de veto au Conseil de sécurité des Nations Unies, affirmant que les États-Unis ne font que du bout des lèvres pour tenter de désamorcer les tensions au Moyen-Orient.

Dans un communiqué publié mardi soir, le ministère chinois des Affaires étrangères a exhorté Israël à un cessez-le-feu complet en Palestine.

« Ce que font les États-Unis dans le conflit Palestine-Israël est profondément décevant. Est-ce que ce sont les droits de l’homme dont les États-Unis se vantent quand le peuple palestinien souffre, ou est-ce une excuse pour servir l’intérêt personnel des États-Unis? » Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a déclaré dans un court communiqué publié sur Twitter.

« Est-ce ce que les États-Unis appellent un ordre international fondé sur des règles? » questionna le porte-parole.

Lors d’un point de presse plus tôt dans la journée, Lijian a déclaré que les États-Unis, plutôt que de prendre des mesures proactives pour prévenir le conflit Palestine-Israël, se tenaient prêts à alimenter la tension.

« Les États-Unis ont été isolés au Conseil de sécurité sans précédent et se tiennent du côté opposé de la conscience et de la moralité de l’humanité », a-t-il déclaré.

Il faisait référence aux efforts antérieurs du CSNU pour une déclaration exigeant un cessez-le-feu immédiat, qui ont tous été bloqués par les États-Unis et leur menace de veto.

« La communauté internationale est profondément bouleversée par la façon dont les États-Unis se sont comportés dans le conflit Palestine-Israël. Les gens ne peuvent s’empêcher de se demander, est-ce la diplomatie mettant en vedette les soi-disant droits de l’homme et les valeurs que les États-Unis prétendent défendre?

« Pourquoi les États-Unis ont-ils été si insensibles à propos des droits humains du peuple palestinien alors qu’ils continuent de parler de la défense des droits humains des musulmans? » Il a demandé.

Lijian a également accusé Washington de favoritisme et a déclaré que les États-Unis ne se soucient que de leurs intérêts, pas du mérite de la question elle-même.

« N’est-ce pas simplement utiliser les droits de l’homme comme prétexte? L’opposition américaine a empêché le Conseil de sécurité de prendre des mesures sur les conflits Palestine-Israël, est-ce ce que les États-Unis appellent un ordre international fondé sur des règles? » il ajouta.

Il était sceptique quant aux informations selon lesquelles le président américain Joe Biden soutiendrait un cessez-le-feu dans la crise israélo-palestinienne, ajoutant que Biden affirmant que les États-Unis soutenaient un cessez-le-feu ne suffisait pas.

Lijian a assuré que la Chine continuerait à pousser le Conseil de sécurité à s’acquitter de son devoir.

La Chine et la Norvège ont demandé une autre réunion du CSNU mardi pour discuter de la poursuite de l’offensive d’Israël sur la bande de Gaza.

Le bilan à Gaza a atteint 217 morts mardi soir, dont 63 enfants et 36 femmes, en plus d’environ 1 500 blessés, selon les chiffres du ministère palestinien de la Santé.

laminute.info

1 RECOMANDEE

Laisser un commentaire